Hommage à Winamp.

Le vendredi 20 Décembre 2013 sera un jour spécial dans le cœur des vieux cons comme moi. Non, rien à voir avec Noël qui approche. Le 20 Décembre restera un sombre jour car c’est officiellement à cette date que le lecteur multimédia Winamp cessera d’exister.
La fin du lama qui permettait à un grand nombre d’entre nous, souvent les vieux loups du web, d’écouter et gérer ses fichiers musicaux sur son PC.

Winamp 5.66

Je pense avoir utilisé Winamp pour la première fois en 1998 sur un vieux PC 166Mhz. A l’époque c’était révolutionnaire, le format mp3 en était à ses débuts et il était enfin possible de stocker sa musique en 128kbps pour que ça prenne moins de place sur le disque dur 1,2go, surtout que Napster allait faire son apparition quelques temps après.

La force de ce logiciel était les multiples personnalisations possibles, en installant ou créant des skins pour le style du lecteur, en ajoutant de multiples fonctions comme le crossfading, ou encore le scrolling du titre écouté dans les salons AOL avec le fameux programme Wapi et sa configuration colorée.

Winamp arriva même à se renouveler son interface  en proposant des « modern skins« , faisant ainsi passer les utilisateurs dans une nouvelle ère. Pour les vieux cons comme moi, il était possible de garder sa « classic skin » et rester bloqué comme dans la fin des années 90. D’ailleurs, je suis toujours sur la même skin depuis 2000 (cf. ma capture ci-dessus).

Bien moins lourd et gourmand qu’une usine à gaz comme iTunes et moins bordélique qu’un Windows Media Player, Winamp permettait avec légèreté d’écouter des milliers de radios avec Shoutcast, de gérer ses podcasts ou encore d’afficher les paroles du titre en cours de lecture sans pour autant te bouffer les ressources de ton PC.
Et quand en 2000 on était sur l’os codé par des gens bourrés à savoir Windows Me, ce n’était pas négligeable.

Winamp pour AndroidPlus récemment, Winamp débarqua sur Android.
Evidemment je suis également un utilisateur de cette mouture même si l’interface fait très vieillotte par rapport à d’autres lecteurs. Mais avec du crossfading et du scrobbling vers Last.fm, c’est parfait pour moi.

Aujourd’hui, des rumeurs sur une éventuelle reprise de Winamp par Microsoft circulent.
La toute dernière version du logiciel, la 5.66 reste disponible sur winamp.com jusqu’au 20 Décembre. Après quoi il ne sera plus possible de l’obtenir, sauf en passant par des sites tiers.

Quoi qu’il arrive, je resterai fidèle à Winamp 5.66 pour, peut-être, encore une bonne dizaine d’années.

Rest In Peace !

Et toi, étais-tu/es-tu un utilisateur de Winamp ? 

5 commentaires à propos de “Hommage à Winamp.”

  1. Oh moi je suis toujours dessus… moins bordélique que WMP ? heu … perso je ne me sers plus du tout de la fonction librairie tellement je comprend rien. La force de Winamp était celle de VLC, il était directement compatible avec tous les formats phares: wav, mp3, mp3 VBR, mp2, flac, ogg. Mais aussi et surtout les plugins ! grace aux nombreux plugin il était compatible avec tout: du nouveau mp3 plus qui pue au CUE, il était l’outil de streaming shoutcast privilegié, mais aussi un convertisseur, et le roi de l’enchainement. Aussi un des acteurs majeur du ID3TAG avec son implémentation intégré dès le début, il a aussi finalement suivi la mode lancée par musicmatch jukebox, en intégrant l’id3tagv2 et la pochette d’album en interne.

  2. Avec de telles fonctions, une grande simplicité d’utilisation et toutes les possibilités de personnalisation possibles, il sera dur pour moi de changer ses habitudes pour passer à un autre lecteur, ou même à un éventuel Winamp pris dans les mailles du filet de Microsoft si c’est confirmé.

  3. Winamp a récemment changé le numéro de l’ultime version de 5.66 vers 5.666.
    Aucune modification dans le changelog, c’est simplement pour faire plus joli et j’approuve.

    Sinon, une pétition qui recueille à ce jour 42 991 signatures demande à AOL de vendre Winamp à une société prête à continuer son développement, ou alors le cas échéant de passer Winamp en open-source (ce qui est le mieux à faire je pense).

    https://www.change.org/petitions/save-winamp

  4. Ça m’a fait tout bizarre de voir ce nom, lol. D’ailleurs, je me suis toujours posé cette question qui semble débile, mais Bearshare et Winamp, c’est quoi leur différence ?

  5. Je n’utilisais pas Bearshare à l’inverse de Winamp (toujours installé sur mon ordinateur), mais ce sont deux logiciels différents. Le premier était un logiciel de peer-to-peer (P2P) à la Napster, le second est un lecteur audio 🙂

Laisse un commentaire