[photos & vidéo] Marilyn Manson live à Annecy – Arcadium le 9 Juillet 2012

Marilyn Manson qui passe en concert à Annecy c’est tentant, surtout après la mauvaise expérience du show annulé 30 minutes avant l’ouverture des portes au Dôme de Marseille en 2003. Malgré des albums récents décevants à mon gout, et après quelques écoutes du dernier album Born Villain qui comporte finalement quelques bons titres, il fallait en finir avec cette malédiction et aller assister au show pour la première fois depuis ma première écoute en 1998.

Antichrist Superstar

 

A peine arrivé qu’un type accoste les gens à l’entrée pour nous dire que nous devrions faire attention, que ce groupe est malsain, et qu’il faut donc retrouver le chemin de Dieu. Folklorique.

 

 

Après une première partie assez morne, le rideau noir tombe de la scène et le groupe apparait. Twiggy est présent sur la droite avec sa robe verte digne de l’époque Smells Like Children.
Je ne savais même pas que Chris Vrenna qui remplaçait Pogo n’était plus dans le groupe, et je ne connais pas les deux autres membres. J’avoue avoir un peu laissé tomber depuis The Golden Age of Grotesque et les deux albums suivants très décevants …

 

Jeordie White aka Twiggy Ramirez

 

J’ai été franchement surpris de cette prestation, principalement parce que je m’attendais sans doutes à pire. Marilyn Manson était en forme et allait souvent du côté du guitariste pour le chambrer, ça sentait vraiment les vieux potes retrouvés.

Pour les anecdotes :

  • Manson qui salue plusieurs fois la salle en hurlant « Geneva » … Il corrigera au milieu du show, un mec du staff lui précisant sans doutes la différence entre Geneve et Annecy.
  • Manson fait mine de sniffer de la poudre blanche dans une fiole pour ensuite la balancer dans la fosse.
  • Manson prend l’iPhone d’une personne au premier rang pour se le frotter contre le corps, et le balance au loin dans la fosse.
  • Antichrist Superstar saccagée : toutes les paroles de début zappées.
  • Setlist : peu de titres joués du dernier album, et c’est finalement pas si mal ainsi.
  • Setlist : Coma White + Coma Black avec de la neige sur scène fait penser à « Apple Of Sodom » de l’époque Dead to the world
  • Le public un peu mou, du genre pas un bruit dans la salle entre chaque chanson
  • La sécurité qui vient te demander de ranger ton appareil car les photos sont interdites.

 

Coma White

Setlist

Suspiria (intro)
Hey, Cruel World…
Disposable Teens
The Love Song
No Reflection
mOBSCENE
The Dope Show (« Diary of a Dope Fiend » intro)
Slo-Mo-Tion
Rock Is Dead
Personal Jesus
Pistol Whipped
Coma White / Coma Black
Irresponsible Hate Anthem
Sweet Dreams (Are Made of This)

Rappel :
Antichrist Superstar
The Beautiful People
You’re So Vain

En bonus, voici ma vidéo en qualité merdique, un peu comme dans le début des années 2000.

.

5 commentaires à propos de “[photos & vidéo] Marilyn Manson live à Annecy – Arcadium le 9 Juillet 2012”

  1. Marilyn manson..
    Une aventure qui est passée par une tempête à Annecy.
    Je comprend black(CF forum), et malgres tout ce que vous lirez de moi ou d’autre et même en finissant ce message, si vous n’étiez pas là, si larmes n’ont pas rencontré la voix de manson ce 9 juillet, si vos yeux n’étaient pas les nôtres alors.. vous ne pourrez qu’entre voir par l’entrevoyure des mots trop faibles pour décrire ce que ce rêve à pu être, ce que notre coeur à nous quatre en tout les cas, à pu traverser.

    Voilà qui fera ma nouvelle signature : je ressens de la peine pour les gens qui ne vivent pas nos histoires.

    (…)

    Arrivé à 10h30 devant l’arcadium.. 10 personnes (ils sont tous arrivé assez tard) on arrive dans la voiture de black, sono à fond… On fait profiter le peuple, on s’amuse, je fais le con en imitant manson comme un gros malade, du pure bonheur, attente pleine de rencontre et de délires .. mais je me met à faire un résumer réducteur. Ça n’est pas mon but !
    18h45, après bien encore des épreuves insolation et blagues du staff, on entre dans l’arcadium dans une chaîne qui n’a pas trop tenue, du coup on se retrouve séparé à différents premier rang, moi au milieu, évidemment, c’est ça ou rien ! Qu’à cela ne tienne, pendant une longue attente qui ne m’a paru pas grand chose, je fais une 30aine de compagnons souriant et motivés, des rencontres géniales et des retrouvailles avec des vieux potes de la legion !

    Esoterica – eso
    Ils arrivent à l’heure à fond dans leur show, content d’être là et super fier du public d’Annecy, on a rarement vu un public aussi investi dans une première partie, j’ai trouvé ça genial, on a bien communiqué avec eu et pas mal échangé, ils étaient super bons et le chanteur mignons, encore plus lorsqu’il n’a pas de t shirt !
    Une prestation longue et investie, agréable et entraînante, le groupe est partie les larmes aux yeux de satisfaction, je pense qu’ils sont allé nous vanter à manson, c’est la seule solution pour expliqué la bombe atomique qui a explosé dans là salle 40 minutes plus tard !

    Attente agréable, forte cohésion avec le groupe du primer rang, le staff(c’est à souligner) génial, nous donne des infos sur manson et la setlist, parle avec nous, à une politique festive, bous donne à boire et à reboire, passe les mediators, les feuilles de bibles etc.. enfin je devais le rappeller car c’est exceptionnel aussi !

    Eden- omega- antichrist-… Marilyn Manson.

    Rideau tombé, les lumière éteintes, le public en folie mais pas apocalyptique, le rêve peut commencer. Car c’est à rappeller, le reverend agence ses lives comme des rêves, sa signature est celle ci, les formes d’un sommeil agité et une reverie si magnifique qu’on se demande si on a pu la vivre…
    Suspiria retentie, les formes des musiciens apparaîssent sur le rideau à demi opaque, au premier rang on aperçoit deja manson.. mon camarade légionnaire(ancien légionnaire hein, parce qu’aujourd’hui.. c’est plus ça), à un accessoire sur le doigt qui dessine une lumière bleue sur le rideau) le coeur bat, les sourires se crispent de joie trop intense… Là voix se brise déjà… Manson se retourne dans le mystère de son intro.. un spectacle réservé à notre groupe. Déjà à fond il se roule par tête pour atteindre l’entre deux marche-pieds et suit, à quatre pattes, là lumière bleue comme un sage enragé. Je félicite mon ami, ça ne fait que commencer.
    Le rêve peut éclater..
    Sur les notes de hey cruel world, le rideau tombe nous dévoilant à nouveau le hey cruel world tour, on remarque les nouveaux accessoires, là mise en scene toujours minime mais une scene que le groupe et sa magie remplie déjà trop intensément. Il y a un peu plus de fumée qu’à l’habitude, le groupe est déjà bien acharné, manson chante à merveille et lorsqu’il se retourne, et que la folie prend le dessus, je comprend ce qui m’attend et un joie immense me possède et ne me lâchera plus.
    Quand Manson élevé son masque, il nous dévoile son maquillage, c’est celui d’antichrist. Une promesse, un pari risqué mais on comprendra vite qu’il est gagné.
    Car oui ce soir, c’était un manson qui avait une forme incroyable, une joie immense d’être la, un bonheur à jouer, et qui se donne à fond, il n’avait rien à envié au mythique 1996, ni à 1998, ni à 2001. Les appels que je lançais « the time has come it’s quite clear our antichrist is almost here » ou encore « omega, oméga, omega » m’étaient pas déplacé, ça n’était pas guns god and gouvernement, c’était hcw à Annecy et c’était égal !
    Je ne ferais pas une review titre par titre, on ne fais pas ça avec Manson, je dirais simplement que de voir Manson porter mes lunettes pendant the dope show… Pouvait me faire mourir tranquille, comment vous expliquer le check, les longues tenues de mains, les yeux dans les yeux, là force partagée, le dialogues, les réponses qu’il donnait, les débit de chansons avec le regard de manson fixé comme un harpon sur vous… Slow mo tion était géante pour ça aussi… Écoutez.. je ne sais pas comment faire donc j’arrête là mais je rajoute que j’ai adoré les gens autoures de moi ( les lunettes m’ont valu tant de félicitations, et tellement de deconnades), obsinthe et les legionnaires, des serrages de mains des middles finders entourés pendant hate atem enfin … bref de ce côté là c’était aussi great.
    Oh j’alais oublié une chose… Coma white/black … La cerise sur un gâteau encore plein de mystères au délice si explosifs… Je me réjouissait déjà de tourniquet sous la neige mais quand j’ai entendu les premières notes j’ai cru que mon coeur allait lâché et j’ai compris pourquoi the dope show n’avait plus la même intro. Il était encore et toujours à fond, il lisait sur nos visage la joie immense et comme durant le concert entier, il s’en nourrissait et nous a tant offert… Tout le monde a pleuré, moi je n’en revenait pas.. mon coeur était très loin, mes sanglots était dans chacuns des flocons, cette joie hivernale(en été) qui se déposé sur le corp de manson. Notons juste aussi que pour la première fois il a chanté le couplet se finissant par « we were to dumb to run to dead to die » pendant la transition white et black… Désolé outside, tu as raté un moment si exceptionnel que je n’arrive meme pas à faire une review correcte….

  2. Sympatique review !
    Avec le recul, je reste vraiment bluffé par ce concert. J’avais pas du tout aimé High end of Low et pour moi Manson ça s’arrête à Holy Wood.
    Ce dernier album est franchement pas mal, le show faisait la part belle aux anciens morceaux (aucuns de Eat me drink me ni High End Of Low d’ailleurs).
    Manson était en forme, Twiggy parfaitement dans son rôle, et le son parfait.
    Pour l’ambiance dans la fosse, c’était mou par endroits, il fallait vraiment s’approcher vers le milieu pour être au coeur du show.

    Prochaine étape : Rob Zombie + Marilyn Manson live ? (…) !

  3. Rétroliens : @MH_Radio

  4. C’est la question que je me posais : est-ce que ça vaut le coup de voir Manson en concert maintenant ?
    Parce que bon, après les albums merdiques que sont Eat Me,Drink Me et The high End of Low, je pensais que ce mec serait une parodie de lui-même en terme de show.

    (Je suis déçue : seulement 3 morceaux issus de Mechanical Animals…)

  5. Et bien je me posais également la même question que toi avant de me dire « et merde, on verra bien » en prenant ma place.
    Eat Me,Drink Me et The high End of Low sont franchement nazes je trouve, surtout en comparant avec avant, mais bon tout le monde à droit à l’erreur. D’ailleurs aucuns morceaux de ces deux albums n’ont été joué, très bon choix !

    Au final cet setlist est franchement pas mal. Et quelle surprise d’entendre Coma White enchaîné avec des paroles de Coma Black le tout sous de la fausse neige qui tombe ; ou encore Antichrist Superstar sur le pupitre avec le vrai logo de l’éclair (dommage qu’il ait commencé la chanson directement par le refrain, mais bon).

    J’ai trouvé Manson en forme, allant pas mal de fois du côté de Twiggy pour déconner avec lui et le faire chanter au micro.

    En fait j’avais vu des vidéos des tournées des deux albums précédents et j’avais trouvé ça franchement mou et à chier, là c’était tout l’inverse.
    Pour te dire, ça me gênerait pas d’y retourner si ça reste dans cette trempe !
    (d’ailleurs il fait une tournée commune avec Rob Zombie, ça peut être intéressant …)

Laisse un commentaire